HASHT BEHESHT

Palais Et Jardin Hasht Behesht

Le jardin Hasht Behesht ("les huit paradis") a été construit dans la zone de dowlatkhane (Voir Place Naghsh-e Jahansafavide. Le jardin a été agrandi à l'époque de Shah Abbas II. Le pavillon, construit sur ordre de Shah Soleyman (1667-1694), a été achevé au 1669 et a été utilisé comme résidence des huit favoris duharem du roi.

Ce bâtiment était autrefois aussi appelé « be-Hasht Hasht » (littéralement « huit à huit, » comme un jeu de mots sur la similitude avec Hasht Behesht et fait référence à la forme architecturale octogonale) et « Dar-e Hasht Behesht » ( "Les huit portes du paradis").

Au moment du souverain Qajar Nasseroddin Shah ce complexe a été accordé à la Dame Eftekhar-ol-Doule à condition que son état et sa forme ne sont pas changés et il a été pris en charge le stockage, le nettoyage et la réparation de l'appartement des femmes sur la Via Chahar Bagh. Après sa mort, le complexe est resté pendant un certain temps dans la disponibilité de ses héritiers qui y ont apporté des modifications. Dans le 1964, le gouvernement Pahlavi l'a confié au ministère de la Culture et des Arts. Aujourd'hui, les deux le jardin du bâtiment sont enregistrés comme monuments nationaux de l'Iran.

Le palais Hasht Behesht est un octaèdre avec quatre façades différentes. Le côté est du bâtiment, face à la piscine du jardin, est la façade principale du bâtiment. Au milieu de la salle principale du palais se trouve un bassin octogonal en marbre connu sous le nom de «bassin de perles», sculpté de telle sorte que l'eau coule de ses sorties comme une perle. Le bâtiment a deux étages qui sont reliés par des escaliers sur les quatre côtés. Les chambres du premier étage aux quatre coins du bâtiment présentent des décorations et des peintures en stuc. Le deuxième étage est composé d'un complexe d'arcades, de pièces, d'arcs et de fenêtres, dont chacun a été décoré de manière différente. Bassins d'eau, cheminées e Ayne-kari (NdT: l'ornementation des murs et des plafonds constitués de centaines de pièces de miroir qui composent des figures géométriques ou naturelles comme des fleurs, etc.) sont d'autres décorations des espaces intérieurs du deuxième étage du bâtiment. Les plafonds sont également couverts de mosaïques.

L'unité et l'harmonie de l'espace et sa décoration et en même temps la variété et la multiplicité de la même, sont une indication de la particularité architecturale du palais Hasht Behesht. Le jardin et son palais, avec ses décorations, ont été un modèle pour de nombreux bâtiments similaires qui ont été construits plus tard.

 

Partager
Sans catégorie