Maria Assunta

C'est mon sixième voyage en Iran

Un pays qui, depuis la première fois, m'a fortement frappé; tout d'abord parce que je suis passionné par l'histoire, fier de notre histoire ancienne, je visitais un pays qui se vante d'une histoire aussi importante et passionnante; puis, parce que je ne m'attendais pas à trouver un pays qui offre des paysages sensationnels, de la bonne bouffe, des gens accueillants, de la culture et bien plus encore.
J'ai eu l'occasion d'accompagner mon mari, photographe, dans ses voyages pour découvrir des gens, des terres et des traditions si différentes, mais aussi pour certains aspects, si semblables à notre terre.
En fait, dans notre mouvement du nord au sud de l'Iran, en plus de visiter les plus célèbres villes d'un point de vue touristique, nous avons traversé les territoires moins connus, mais tout aussi important que, entre autres, nous a donné l'occasion de rencontrer des gens d'ethnie nomade avec une forte tradition liée au pastoralisme. Nous avons ensuite remarqué la similitude entre la vie des éleveurs qui migrent le long des chemins du nord au sud de l'Iran et celui de nos bergers qui voyageaient le long de nos vieilles rues de transhumances (le soi-disant « drailles »).
Inspiré par le travail magnifique réalisé par Mauro, qui a fait un rapport détaillé sur le sujet avec des images magnifiques qui 360 ° relatent les voies de la laine, à la fois sur les chemins de transhumance de nos régions et le long de celles iraniennes, il est né l 'idée de mettre en place une exposition qui représente ce trait d'union entre les deux pays.
Merci à l'intérêt de l'Institut de la culture iranienne à Rome et, surtout, grâce à la sensibilité du Dott. Gholi et le Dr Akbar. Iazdami Mohsen, il était possible de réaliser notre projet, puis, mis en place une exposition à l'Aurum Pescara, exposant en plus des images, des objets des musées italiens et d'autres couramment utilisés expédiés d'Iran.
Après le succès du spectacle, notre relation avec l'Iran et avec les amitiés nées durant ce voyage s'est poursuivie. Ainsi, au mois de mars, nous avons eu l'honneur d'être invités à un événement culturel important organisé chaque année à Téhéran, afin d'exposer les photos de Mauro à "La Casa degli Artisti".
Lors de voyages précédents en Iran, nous avons visité des villes célèbres comme Shiraz, Esfahan, Kashan, Yazd, Persepolis, etc., mais nous sommes toujours restés à Téhéran; Au lieu de cela, cette fois, nous avons eu l'occasion de nous arrêter dans cette grande métropole. Ce qui nous a frappé immédiatement le chaos provoqué par le trafic lourd dans les rues de la ville avec le bruit constant des klaxons, mais, au contraire, nous avons eu l'occasion de découvrir des édifices merveilleux, quartiers inconnus, bazars avec leurs parfums et des couleurs et, last but not least, assister à des événements prestigieux.
Tout d'abord, nous avons été accueillis par l'efficace et très aimable Neda qui nous a accompagnés à "La Casa degli Artisti", où a eu lieu le Festival. Ce fut un grand honneur et une grande satisfaction de voir comment le travail effectué par Mauro avec une grande passion a été apprécié et compris. C'étaient des journées fantastiques, avec mille choses à faire entre entrevues, tournages, rencontres ... mais aussi avec la possibilité de visiter des lieux comme le Musée d'Art Moderne qui nous a permis de connaître le travail d'un grand artiste polyvalent aux degrés 360 comme Ali Akbar Sadeghi.
Nous avons pu rencontrer de nouvelles personnes et voir des gens que nous avons rencontrés lors de voyages précédents, comme le délicieux Sarareh avec sa famille.
Last but not least, comment peut-on oublier le merveilleux concert auquel nous avons été invités parmi les invités d'honneur lors du "Septième Festival de Musique Classique à Contemporaine" et qui nous a donné l'honneur de connaître et d'apprécier Maestro Alireza Mashayekhi.
Ces cinq jours se sont écoulés, à contrecœur, trop vite, mais il reste des visages gravés, les lieux, les couleurs, les odeurs, et au cœur de nouveaux amis que nous sommes engagés à cultiver, nous donner l'élan nécessaire pour vivre de nouvelles expériences et de poursuivre et de développer encore plus notre projet

Maria Assunta

Partager
Sans catégorie